Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Esprit Nature

l'Huile essentielle de Melaleuca alternifolia est utilisée en DERMATOLOGIE pour soigner l'Acné,furonculoses, dermatoses infectieuses et mycosiques, ulcères.
En TRAUMATOLOGIE pour  les Plaies, brulûres.
En GYNECOLOGIE pour soigner les  Irritations vulvaires, vaginites, infections urinaires, cystites.
Et en ORL pour les Ulcères des muqueuses buccales, sinusites, bronchites.







L'ARBRE A THE

 

Melaleuca alternifolia

 

L'HE se révèle comme un puissant antiseptique, non agressif pour les tissus sains.

 

l'Huile essentielle de Melaleuca alternifolia est utilisée en DERMATOLOGIE pour soigner l'Acné,furonculoses, dermatoses infectieuses et mycosiques, ulcères.

Le nom vernaculaire "d'arbre à thé" désigne de nombreuses espèces d'arbres ou d'arbustes du genre Kunzea, Leptospermum et Melaleuca appartenant à la famille des Myrtacées. Cette famille comprend environ 80 genres réparties en 3000 espèces essentiellement tropicale et subtropicale. Le nom tea tree a été anglicisé. Il est formé du Maori "ti" désignant un arbre ou un arbuste bien typé constitué d'un feuillage à grosses touffes de feuilles situées au bout de longues branches nues et de tree, mot anglais désignant l'arbre. Le nom d'arbre à thé aurait été donné au XVIIIeme siècle par le capitaine Cook, qui ajouta les feuilles de cet arbre à une tisane que buvait son équipage.

 Le Melaleuca alternifolia est un arbuste de 3 à 4 mètres de haut dont le tronc possède une écorce se détachant en lanières à l'aspect du papier et à rameaux lisses. Il porte des feuilles alternes, étroites lancéolées à limbes odorants lorsqu'on les froisse. Les fleurs, hermaphrodites, sont blanchâtres et disposées en épis très lâches. A maturité, elles donnent un fruit qui est une capsule.

 C'est une espèce Australienne des landes humides et des marais ne dépassant pas 150 mètres d'altitude. Elle pousse sur des sols acides ou peu acides plus ou moins bien drainés jusqu'à des sols saturés en eau du bord de mares, des lagons côtiers ou des rivières. Son aire naturelle se trouve dans la zone frontière entre l'Etat du Queensland et l'Etat de Nouvelle Galle du Sud. Aujourd'hui, l'arbre à thé est cultivé en Afrique, en Amérique centrale et en Inde

 La distillation des feuilles fraiches de Melaleuca alternifolia produit 1 à 2 % d'huile essentielle, soit 10 à 20 grammes par kg de feuilles. L'utilisation et l'expérimentation de l'HE ne date que des années 1930. Utilisée en usage externe, pure ou diluée dans l'eau, l'HE a la propriété de pénétrer profondément les tissus infectés et d'accélérer l'élimination du pus. Elle se révèle comme un puissant antiseptique, non agressif pour les tissus sains. Dès cette époque, elle est employée en traumatologie dans les plaies, brûlures et en dermatologie dans les cas d'acné et de furonculose.

 Dans The Lancet , le Dr Christine Carson, de l'Université de Perth en Australie, publie les résultats d’une étude clinique réalisée auprès d'un groupe de 30 patients porteurs de staphylocoques Staphylococcus aureus  - résistants à la méthicilline). Elle a ainsi comparé l'efficacité de l'HE de Melaleuca alternifolia  à celle d'antibiotiques ou d'antiseptiques d'usage courant. Il en résulte que un tiers des patients traités à l'HE ont été guéris, contre seulement 13% dans le groupe médicalisé avec un traitement conventionnel.

 Dans d'autres études comparant l'activité bactériostatique d'une dizaine d'huile essentielle, les auteurs notent que l'HE de Melaleuca alternifolia possédent une activité bactériostatique significative vis à vis de Staphylococcus aureus, Salmonella typhi, Escherichia coli et un effet fongistatique sur Candida albicans et Aspergillus niger.

 Dans une autre étude, le Dr Carson a montré que l'HE de Melaleuca alternifolia  permettait de soulager efficacement certaines lésions herpétiques, avec les mêmes résultats que l'application directe d'une solution d'acyclovir à 5% sur les lésions. (5)

 Diluée, l'HE de Melaleuca alternifolia  peut aussi être bénéfique dans le traitement de l’otite externe. (6)

D'autres travaux font état d'une activité fongistatique vis à vis de Tricophyton mentagrophytes, Tricophyton gypseum et Tricophyton rubrum. Utilisée sous forme d'émulsion, elle est active dans le traitement d'infections vaginales à Candida albicans et à Trichomonas vaginalis.

 L'HE de Melaleuca alternifolia est principalement employée en usage externe dans les affections cutanées et des muqueuses. Appliquée sur la peau l'HE pure pénètre rapidement dans les tissus et ne laisse pas de traces de gras sur la peau. En pénétrant les tissus cutanés, elle produit une légère sensation de chaleur qui, comme son odeur disparaît rapidement.

          Actuellement, l'HE de Melaleuca alternifolia est utilisée en :

 

          · Dermatologie :

                     - Acné, furonculoses, dermatoses infectieuses et mycosiques, ulcères.
                                    
(autre huile essentielle contre l'acné) 

          · Traumatologie :

                     - Plaies, brulûres.

          · Gynécologie :

                     - Irritations vulvaires, vaginites, infections urinaires, cystites

          · ORL :

                     - Ulcères des muqueuses buccales, sinusites, bronchites.

 

Dans l'état actuel de nos connaissances, l'HE de Melaleuca alternifolia n'est pas toxique et n'entraîne pas de lésions des tissus sains. Cependant, comme pour de nombreuses HE, il est conseillé de ne pas l'appliquer sur de larges surfaces ou en pansement occlusif et d'être vigilant en application sur la peau des jeunes enfants.

 

 

    Alain TESSIER
 

Ethnobotaniste
En savoir plus sur les plantes

 

BIBLIOGRAPHIE

 (1) M.F. Beylier. Bacteriostatic activity of some Australien essential oils. Perfumer & Flavorist. 1979. 4 (2). pp 23-25.

 (2) D. Morand et J. Nizinski. L'intérêt phytothérapique de l'arbre à thé. Melaleuca alternifolia. Lette phytothérapique du pharmacien. Déc / Jan. 1989.

 (3) Hammer KA, Carson CF, Riley TV. Antifungal activity of the components of Melaleuca alternifolia (tea tree) oil. J Appl Microbiol. 2003;95(4):853-60.
(4) Halcon L, Milkus K. Staphylococcus aureus and wounds: A review of tea tree oil as a promising antimicrobial. Am J Infect Control. 2004 Nov;32(7):402-8.

(5) Source: The Lancet.
(6)Farnan TB, McCallum J, Awa A, Khan AD, Hall SJ. Tea tree oil: in vitro efficacy in otitis externa. J Laryngol Otol. 2005 Mar;119(3):198-201.

Commenter cet article

Thérèse 26/12/2009 00:27


Ca fait un moment que je ne suis plus passée vous lire, merci pour ces renseignements.Pour les différentes utilisations des teintures et alcoolatures et même macérations huileuses, c'était aussi
une suggestion d'articles comme vous me le demandiez plus haut. Pour ce qui est de ma question personnelle, merci pour votre réponse.
Cordialement


Thérèse 05/10/2009 19:19


Merci pour votre proposition. Je ne sais pas si ça vous est possible ou si ça vous intéresse, j'aimerais beaucoup un article parlant des teintures mères et alcoolatures, tout au moins des idées
pour leur utilisation. Je pense que ce sont des remèdes pas chers et qu'on peut même facilement se faire soi-même quand on dispose d'un jardin sans produits chimiques.
Je possède de la teinture mère d'arnica, mais je ne sais pas trop comment m'en servir. Est-il possible d'en faire des pommades, des huiles de massage, etc....Avec quelles autres teintures peut-on
la mélanger ?
La plupart se prennent par voie interne, mais celles dont ce n'est pas le cas, peut-on les utiliser pures en massages, en compresses ???

A bientôt
Bonne soirée


Esprit Nature 08/10/2009 08:43



_*Macération alcoolique : mode d’emploi*_Mettre les parties thérapeutiques dans un récipient en verre opaque, et
recouvrir d’alcool à 90°, bien refermer pour éviter toute évaporation.
Laisser ensuite macérer pendant 12 jours dans un endroit sombre. Prendre
soin de filtrer, avant son utilisation. Bien qu’il n’y ait pas de
recette en ce qui concerne la posologie générale il est bon de prendre
le remède 3 à 6 fois par jour en dehors des repas à raison de quinze à
vingt gouttes à chaque prise.
Certains composants comme les phytostérols et les caroténoïdes sont
liposolubles, ils sont extraits par macération huileuse.


_*Macération huileuse : mode d ‘emploi*_
Déposer les parties thérapeutiques de la plante (ex : les sommités
fleuries pour le millepertuis, calendula, pâquerettes …), et recouvrir
d’huile de chanvre, d’olive, de noisette, de germe de blé ou de pépins
de raisin…Laisser macérer dans un bocal en verre transparent si possible
au soleil, pendant 21 jours (en prenant soin de le rentrer le soir afin
qu’il ne soit pas exposé aux rayonnements lunaires). A ce terme, filtrer
et presser la macération avant son utilisation en applications locales
ou en compresses.


Votre TM d'Arnica peut être utilisée à 5% dans de la Cétaline (excipient
à pommade en pharmacie) ou dans de l'huile de Chanvre à 10% contre les
coups, meurtrissures et fatigue musculaire


Cordialement
AT (Esprit Nature)



Thérèse 04/10/2009 16:07


Merci pour ce petit rappel d'informations. Je l'utilisais souvent et l'ai un peu oublié ces dernier temps.
Bonne soirée,
Au plaisir de lire d'autres articles aussi intéressants


Esprit Nature 05/10/2009 11:57


Bonjour,
Nous sommes à votre disposition pour mettre en ligne des articles selon vos souhaits et désirs. Nous attendons vos remarques.