Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Esprit Nature

La gelée royale à un effet stimulant sur l'état général. Elle est recommandée chez les sujets anémiés, les vieillards, les adolescents et dans les périodes de fatigue.
Le pollen est énergétisant,  s'utilise en périodes de baisse de forme

 

La gelée royale à un effet stimulant sur l'état général. Elle est recommandée chez les sujets anémiés, les vieillards, les adolescents et dans les périodes de fatigue.

LES PRODUITS
DE LA RUCHE

(une « manne » terrestre)
 

L'abeille mellifère (Apis mellifica) fournit à l'homme cinq produits différents. Elle en sécrète deux après transformation : la cire et la gelée royale. Elle en récolte trois : le miel, le pollen et la propolis. La composition et par conséquent le goût de ces substances varient en fonction de l'environnement et de l'écosystème.


LA CIRE

La cire est une matière élaborée à partir des sucres alimentaires et sécrétée par les glandes cirières de l'abeille ouvrière. Elle se récolte sur les opercules des rayons de la ruche. Après l'avoir débarrassée des impuretés dans l'eau bouillante on obtient une substance de couleur plus ou moins jaune : la cire vierge.

La cire est un corps chimiquement très stable et ses propriétés ne varient guère avec le temps. La cire d'abeille est de nature lipidique. Elle renferme des hydrocarbures saturés, des alcools, des pigments provenant surtout du pollen et de la propolis, ainsi que des substances antibiotiques, etc...

L'apiculteur ne " récolte " pas la cire à proprement parler. Cependant, chaque fois qu'il est extrait 100 kg de miel, il récupère, naturellement, 1 kg de cire. Elle est soit réutilisée sur l'exploitation, soit vendue pour la fabrication des bougies ou l'encaustique. Après plusieurs manipulations et purifications, elle est aussi utilisée dans l'industrie des cosmétiques.

La gelée royale à un effet stimulant sur l'état général. Elle est recommandée chez les sujets anémiés, les vieillards, les adolescents et dans les périodes de fatigue.
LA GELEE ROYALE

C'est la sécrétion des glandes pharyngiennes des abeilles ouvrières. La gelée royale est une substance épaisse blanchâtre d'odeur acide caractéristique, destinée à nourrir les jeunes larves d'abeilles. Elle constitue l'aliment essentiel de la reine reproductrice. Fraîche, elle contient 60 à 70 % d'eau. Déshydratée, elle est constituée de protéines (45 à 50 %), de matières grasses (10 à 15 %), de sucres (20 à 25 %) et 2 à 3 % de matières minérales. Les protéines sont surtout représentées par des acides aminés libres et des vitamines du groupe B. (Voir tableau 1 et 2) Elle contient également des stérols aux propriétés hormonales et des substances antibiotiques. Dépourvue de toxicité, la gelée royale exerce un effet stimulant sur l'état général. Elle est recommandée chez les sujets anémiés, les vieillards, les adolescents et dans les périodes de fatigue. Aujourd'hui, la gelée royale est recherchée pour la fabrication des cosmétiques.


Le pollen est énergétisant, s'utilise en périodes de baisse de forme 

LE POLLEN

Le pollen joue un rôle essentiel dans la reproduction sexuée des végétaux. De forme sphérique ou ovoïde plus ou moins déformée, le grain de pollen a une taille comprise entre 2,5 et 220 millième de mm. En butinant le nectar des fleurs, des grains de pollens se collent sur les pattes de l'abeille qui est un agent pollinisateur particulièrement efficace. Ainsi, elle transporte des grains de pollen, d'une plante à une autre. Mais, chaque fleur a son pollen propre, il contient les caractéristiques génétiques spécifiques de l'espèce. Chaque grain de pollen contient le patrimoine génétique ancestral de l'espèce. Au hasard du « butinage » certains grains de pollens collés aux pattes de l'abeille rencontreront le stigmate (partie femelle) d'une fleur de la même espèce. De cette rencontre naîtra une nouvelle plante. Les autres grains de pollen, toujours collés aux pattes, agglutinés en pelote, accompagnent l'abeille à la ruche où l'homme le récolte. Pour ce, il a imaginé des « pièges à pollens » sortent de petites trappes dans lesquelles l'abeille est vivement priée de se « déchausser ». En période favorable, il peut être récolté jusqu'à 200 grammes de pollen par jour et par ruche.

Comme la gelée royale, le pollen contient des acides aminés, dont les acides aminés essentiels, ainsi que des vitamines, des éléments minéraux, des oligo-éléments. (Voir tableaux) Toutes ces substances sont particulièrement bien assimilées par l'organisme humain, à la différence de certains compléments alimentaires peu efficaces. Il renferme également, de nombreux pigments tels que caroténoïdes et flavonoïdes responsables de leurs couleurs. Ces pigments ont de multiples activités thérapeutiques, complétant les effets « énergétisant  fondamentaux » du « pollen. D'autres composants ont une action bactéricide dont on à montré l'activité antibiotique sur divers colibacilles et salmonelles.

Bien connu des abeilles et de certaines populations, son usage alimentaire, n'était pas dans les meurs des occidentaux. C'est R. Chauvin, ce grand ami de la nature, qui aux vues de ses observations eut l'intuition de porter à la connaissance de ses contemporains les effets bénéfiques du pollen. Aujourd'hui le pollen est reconnu comme un « complément alimentaire » véritable, utile pour restaurer l'organisme dans ses fonctions vitales dans les périodes de baisse de forme. Aux inter-saisons (automne - printemps) il permet d'adapter l'organisme à ses conditions de vie. Légèrement sucré, le pollen est apprécié de tous. Mais ce n est pas pour autant qu'il faille en abuser, non pour sa toxicité, mais pour sa propre valeur. Il ne faut pas confondre non plus, l'allergie aérienne aux pollens, due à un mécanisme immunitaire le plus souvent respiratoire et son absorption buccale.


 

    Alain TESSIER

Ethnobotaniste
En savoir plus sur les plantes

 

  ACIDES AMINES de la GELEE ROYALE et du POLLEN

Acides aminés

(en %)

Gelée

royale

Pollen

Acides

aminés

Gelée royale

Pollen

A. Aspartique

 

 

Thréonine

4,0

4,0 - 4,6

Sérine

 

 

A. Glutamique

 

9,1

Proline

 

 

Glycine

 

 

Alanine

 

 

Cystéine

3,28

0,6

Valine

6,7

5,7 - 6,0

Méthionine

1,9

1,7 - 1,8

Isoleucine

5,3

4,5 - 4,7

Leucine

7,7

5,6 - 6,7

Tyrosine

 

 

Phénylalanine

4,1

3,5 - 3,9

Lysine totale

6,7

5,7 - 6,3

Tryptophane

1,3

1,3 - 1,6

Arginine

5,1

4,7 - 5,7

Ornithine

 

 

Histidine

2,2

1,5 - 2,4

Acide. Gaba

 

 

 

Tableau 1

 

Vitamines

(en %)

 

Miel

 

Pollen

 

Gelée royale (fraîche)

Gelée royale (Sèche)

Thiamine

B1

5,5

600

5300

21 000

Riboflavine

B2

61

1670

6410

26 000

Pyridoxine

B6

299

900

2034

770

A. panthothénique

B5

105

2700

13355

29 000

A. nicotinique

PP

36 000

10 000

11 000

10 000

Acide ascorbique

C

2,4 mg

 

 

 

Biotine

H

0,06

25

29,5

540

Acide folique

Bc

3

 

8,12

6,20

Cobalamine (mµ / g)

B12

 

 

0,78

 

Choline (mg / g)

 

 

 

2,31

 

 

 

Tableau 2.

 

 

Miel

clair

Miel

foncé

Quantite

journalière

Sodium

18

76

80-160 mg / j

Calcium

49

51

1 g / j

Fer

2,4

9,4

10-20 mg / j

Cuivre

0,29

0,56

2 mg / j

Chlore

52

113

 

Potassium

205

1676

1800 mg / j

Magnésium

19

35

400 mg / j

Manganèse

0,3

4,09

3 mg / j

Phosphore

35

47

800 -1 g / j

Silice

8,9

14

10-30 mg : J

Soufre

58

100

850 mg / j

R. Chauvin. In la ruche et l'homme. Ed Calmann-Lévy. 1987.

Commenter cet article