Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Esprit Nature

La Phytothérapie (plantes médicinales) dans les pathologies gastro-duodénales (Helicobacter pylori)


L'alcool, le stress, certains médicaments (aspirine et AINS) et la primo-infection à Helicobacter pylori,
sont les principales causes de plusieurs pathologies gastro-duodénales.



La bactérie Helicobacter pylori est notamment responsable des gastrites chroniques, des ulcères duodénaux
 et joue un rôle important dans la genèse de certains
 cancers gastriques.


 

 

Selon les pays, de 20 à 90 % des individus adultes sont infectés par H. pylori. L'infection est plus fréquente dans les pays en développement (80 à 90%) que dans les pays industrialisés (25 à 30%). La bactérie se transmet directement d'homme à homme par voie orale et l'infection est acquise dans la jeune enfance, le plus souvent au cours d'une transmission intrafamiliale (mère/enfant, fratrie) et perdure pendant des décennies, voire toute la vie de la personne infectée. Seulement, environ 10% des personnes infectées, développeront au cours du temps une maladie ulcéreuse.

Pour dégrader la nourriture que nous ingérons, l'estomac produit entre autres, deux substances chimiques, l'acide chlorhydrique et une enzyme, la pepsine. Normalement, ces substances, très irritantes, ne viennent pas en contact direct avec la paroi de l'estomac ou du duodénum, qui se protège en produisant une sécrétion visqueuse, le mucus. Lorsque la production d'acides est trop grande, ou si la muqueuse de l'estomac est faible, les substances chimiques traversent la membrane protectrice et attaquent la paroi de l'estomac ou du duodénum. Les Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens (AINS) et l'Aspirine empêchent l'estomac de neutraliser les sucs gastriques. L'utilisation régulière de ces médicaments rend la muqueuse stomacale plus vulnérable à l'attaque des sucs gastriques.

Habituellement, les bactéries ne résistent pas au milieu acide de l'estomac, cependant l'Helicobacter pylori sécrète une enzyme (uréase) qui lui permet de survivre aux sucs gastriques en les neutralisant. La bactérie agit alors de deux façons, elle augmente la sécrétion des sucs gastriques et affaiblit la structure de la muqueuse gastro-duodénale. Moins protégé, la paroi de l'estomac ou du duodénum est alors attaquée par les sucs gastriques. L'Helicobacter pylori est présente dans près de 80 % des ulcères d'estomac et dans près de 90 % des ulcères du duodénum.
 

Dans le traitement de ces pathologies gastro-duodénales, la phytothérapie peut aussi être utile. 

 

Le brocoli exerce une action sur la bactérie Helicobacter pylori qui est notamment responsable des gastrites chroniques, des ulcères duodénaux

Certaines Brassicaceae (Choux, Brocoli),
 contiennent des glucosinolates qui sous l'action d'une enzyme, sont transformées en sulforaphane. Cette molécule inhibe la croissance de Helicobacter pylori, dans 8 cas sur 11. (1) Mais attention à la cuisson : cuit au micro-ondes, le brocoli perd 97 % de ces précieuses molécules ; plongé dans l'eau bouillante, 66 % ont disparu, alors que les brocolis cuits à la vapeur ne perdent que 11% de leurs propriétés oxydantes.

Plusieurs isoflavones
 (Formononétine, Génistéine), outre leur action oestrogénique (voir Soja), inhibent la croissance de l'Helicobacter pylori (2) En dehors du Soja, l'une ou l'autre de ces molécules sont présentes dans le Cimicifuga (Actea racemosa), la Luzerne (Medicago sativa), le Kudju (Pueraria lobata) et le Réglisse (Glycyrrhiza glabra). 

L'activité anti-ulcéreuse de la Réglisse
 est due a une combinaison d'action de la glycyrrhizine et de divers autres composants. La glycyrrhizine a une action anti-inflammatoire, elle inhibe la production des PGE2 et augmente la production de mucus stomacal, le temps de vie des cellules épithéliales de l'estomac et inhibe la sécrétion du pepsinogène. L'acide glycyrrhétique bloque partiellement la dégradation des hormones surrénaliennes et notamment du cortisol. De ce fait, elle prolonge leurs effets biologiques chez l'homme. In vitro, l'extrait hydro-alcoolique de Réglisse inhibe les souches d'Helicobacter pylori avec une MIC de 50 à 400 mg/ml. (3)

Les polysaccharides à haut poids moléculaire
 du jus de Canneberge inhibent l'adhésion de l'Helicobacter pylori sur le mucus gastrique humain. (4)

Les extraits alcooliques
 de Grande Gentiane (Gentiana lutea), de Girofle (Eugenia caryophyllata) inhibent la croissance de Helicobacter pylori. La concentration minimale inhibitrice (CMI) est de 100 μg/ml pour la Gentiane (5) et de 40 μg/ml pour la Girofle. (6) Les extraits alcooliques, la poudre de racine de Gingembre frais et les composants isolés : ([6]-,[8]-,[10]-gingerol et [6]-shogoal) inhibent, in vitro, la croissance de 19 germes dont Helicobacter pylori. (7)

Plusieurs huiles essentielles :
 Mentha piperita (8) et lemongrass inhibent aussi la prolifération de Helicobacter pylori. (9)


Les études phytochimiques et pharmacologiques réalisées au cours des dernières décennies permettent de mieux appréhender l'activité médicinale des plantes et leur mode d'expression pour une activité optimale. Ces études montrent également que l'utilisation "des simples" n'est pas seulement du domaine du passé mais nécessairement celui de l'avenir.

 

      Alain TESSIER

Ethnobotaniste
En savoir plus sur les plantes 


BIBLIOGRAPHIE

 

(1) Haristoy X, Angioi-Duprez K, Duprez A, Lozniewski A. Efficacy of sulforaphane in eradicating Helicobacter pylori in human gastric xenografts implanted in nude mice. Antimicrob Agents Chemother. 2003 Dec; 47(12): 3982-4.

 (2) Toshio Fukai. Ai Marumo, Kiyoshi Kaitou, Toshihisa Kanda, Sumio Terada and Taro Nomura. Anti-Helicobacter pylori flavonoids from licorice extract. Life Sciences. Volume 71, Issue 12 , 9 August 2002, Pages 1449-1463

 (3) M.Jafarian et K. Ghazvini. Réglisse contre Helicobacter pylori. Mashhad. Iran. 2004.

(4) Burger O, Weiss E, Sharon N, Tabak M, Neeman I, Ofek I. Inhibition of Helicobacter pylori adhesion to human gastric mucus by a high-molecular-weight constituent of cranberry juice. Crit Rev Food Sci Nutr. 2002;42(3 Suppl):279-84.

(5) Mahady GB, Pendland SL, Stoia A, Hamill FA, Fabricant D, Dietz BM, Chadwick LR. In Vitro susceptibility of Helicobacter pylori to botanical extracts used traditionally for the treatment of gastrointestinal disorders. Phytother Res. 2005 Nov;19(11):988-91.
(6) Yang Li, Chen Xu, Qiang Zhang, Jun Yan Liu and Ren Xiang Tan. In vitro anti-Helicobacter pylori action of 30 Chinese herbal medicines used to treat ulcer diseases. Journal of Ethnopharmacology Volume 98, Issue 3 , 26 April 2005, Pages 329-333

 (7) G.B. Mahady, S.L. Pendland, G.S. Yun, Z.Z. Lu and A. Stoia, Ginger (Zingiber officinale Roscoe) and the gingerols inhibit the growth of Cag A+ strains of Helicobacter pylori, Anticancer Res. 23 (2003), pp. 3699-3702.

 (8) Imai H, Osawa K, Yasuda H, Hamashima H, Arai T, Sasatsu M. Inhibition by the essential oils of peppermint and spearmint of the growth of pathogenic bacteria. Microbios. 2001;106 Suppl 1:31-9.
(9) Ohno T, Kita M, Yamaoka Y, Imamura S, Yamamoto T, Mitsufuji S, Kodama T, Kashima K, Imanishi J. Antimicrobial activity of essential oils against Helicobacter pylori. Helicobacter. 2003 Jun;8(3):207-15.

 

Commenter cet article

Brisson 31/07/2012 09:54

merci pour cet éclairage. Avez-vous des conseils pour des ulcères multiples de l'estomac en absence d'helicobctere pylore? Accompagnés de reflux et de muqueuses de l'oesophage détruite?
Le traitement conventionnel ne parle pas de guérison, juste d'éviter le pire.
Merci de vos éventuels conseils
AB

Phytovox et Esprit Nature 02/08/2012 11:32



Bonjour,
Je pense que l'infusion de fleurs de Mauve (Malva sylvestris), riches en mucilages peut être utilisé. Ces mucilages font un film protecteur sur les parties irritées ! Ainsi, en infusion : mettre
les fleurs dans de l'eau froide et porté à frémissement et laisser infusé quelques 10 minutes, boire 3 tasses par jour avant les repas.
La diffusion atmosphérique d'HE de Mandarine (Citrus reticulata) peut aussi aider à soulager l'état causal.
Bonne journée
AT 



vkarole 10/04/2009 19:33

tres interressant ce bog, mis dans mes favoris pour revenir au plutôt
bonne soirée

Esprit Nature 11/04/2009 10:53


Bonjour, merci pour le compliment. Afin d'être tenue au courant des nouvelles publicatios vous pouvez, si vous le souhaitez vous inscrire à la newsletter. A très bientôt