Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Esprit Nature

Avant tout ne pas nuire !

Un des principes fondamentaux de la Médecine est de nouveau mis en avant par de nombreux thérapeutes, partout dans le monde

 

Aujourd'hui, de nombreux médecins et encore plus de malades se rendent compte que la médecine moderne est utile et efficace pour toute une catégorie de maladies graves bien déterminées mais est très souvent inadaptée dans le traitement des maladies bénignes et des troubles mineurs qui constituent la plus grande partie des pathologies quotidiennes.

La médecine moderne est aussi génératrice d'effets secondaires non négligeables, (parfois même de maladies iatrogènes) acceptables dans un contexte de gravité et d'urgence, mais innacceptables dans le soin de la grande majorité des affections courantes.

L'usage des plantes médicinales courantes est parfaitement indiquées dans le traitement des maladies bénignes et, bien utilisées, elles ne provoquent que très peu voire aucun effet indésirable : c'est l'un des principaux avantages surtout lorsque la phytothérapie est appliquée aux enfants

 
PHYTOTHERAPIE infantile : les plantes medicinales pour les enfants et nourrissons

Le dosage en phytothérapie pédiatrique

Les posologies généralement indiqués dans le commerce concernent toujours des adultes (poids corporel moyen compris dans une fourchette comprise entre 50 et 70 Kg) il suffit de suivre les règles suivantes pour les enfants de plus d'un an:

Par exemple, en ce qui concerne les tisanes, si la dose pour un adulte est de 1 cuillère à café pour une tasse de 20 cl d'eau, pour les enfants on peut conserver les mêmes préparations que pour un adulte, puis couper à l'eau.

 
En fonction du poids :

  • Nourrisson d'un poids entre 10 et 20 Kg
    1/6 de tisane et 5/6 eau
  • Enfants de 20 à 30 Kg
    1/3 tisane et 2/3 eau
  • Enfants de 30 à 40 Kg
    ½ tisane et ½ eau
  • Enfants de 40 Kg et plus
    2/3 tisane et 1/3 eau

     

Phytothérapie en balnéothérapie

 

Cette forme thérapeutique est très intéressante dans l'usage pédiatrique.

L'utilisation de plantes médicinales atoxiques, prescrites dans des bains non agressifs du point de vue de leur température (35°C environ), offre de réelles possibilités thérapeutiques pour des enfants dont l'âge varie entre un et huit ans.

Du fait de la facilité d'absorption au niveau de la peau, l'organisme du nourrisson ou du jeune enfant manifeste une réceptivité remarquable. On pourra avoir une action tantôt locale, tantôt plus générale du fait de la vascularisation importante de l'hypoderme.

Dans certains cas d'eczéma infantile par exemple, mais aussi dans toute une série d'affections de la peau, dites éruptives, nous serons amenés à utiliser en infusion mèlée à l'eau du bain des plantes :

  • Antiseptiques (surtout des Lamiaceae : Serpolet)
  • Réhydratantes (plantes émollientes : Mauves ou Guimauve fleurs, graines de Lin)
  • Kératinisantes (feuilles de noyer)
  • Cicatrisantes (Consoude, Bouleau, Millefeuille ou Vulnéraire)
  • Calmantes (Tilleul bractées)



     Alain Tessier

Ethnobotaniste

En savoir plus sur les plantes

Commenter cet article

espoir 20/11/2008 11:25

bonjour esprit nature,
Que donner à une puce de 18 Kg au nez bouché et à la toux quinteuse et grasse. Je lui nettoie le nez à l'acti soufre, lui donne du sante herba mais ça ne suffit pas. A oui, je lui applique de l'eucalyptus radié sur la poitrine.